..

Inscription

<retour
   
Paul – un serviteur centré sur Christ

Considérons la vie de l’apôtre Paul car nous trouvons là un très bon exemple de serviteur centré sur Christ. Sa devise était : « Pour moi, vivre, c’est Christ ; et mourir, un gain » (Phil. 1:21). Il ne vivait que pour Christ et s’il devait mourir, il serait avec Christ, ce qui serait même encore bien meilleur. Je crois que c’est cela, « être centré sur Christ ». Regardons de plus près quelques points qui illustrent pourquoi Christ était véritablement le centre de ce serviteur fidèle.

1. Christ lui-même apparaît à Paul sur le chemin de Damas

Tout commence quand Christ apparaît en gloire à Saul, en chemin vers Damas. Fait remarquable : cette histoire est mentionnée 3 fois dans les Ecritures : Actes 9, Actes 22 et Actes 26. Avant sa conversion, Saul était une personne très énergique. Il haïssait Christ et ceux qui le suivaient. Nous lisons : « Or Saul ravageait l’assemblée, entrant dans les maisons ; et traînant hommes et femmes, il les livrait pour être jetés en prison » (Actes 8:3). Lisez aussi Actes 9, 1 à 7 et le verset 13 : « combien de maux il a faits à tes saints dans Jérusalem ».
Christ le rencontre sur le chemin de Damas, et l’arrête subitement ! « Qui es-tu, Seigneur ? – Je suis Jésus que tu persécutes » (Actes 9:5). A la suite de la vision de cette lumière, Paul est aveugle pendant 3 jours. Mais cette lumière brille toujours davantage avec le temps. (Ce qui n’est normalement pas le cas selon notre propre expérience).
a.   Actes 9:3 : « une lumière brillante du ciel.»
b.   Actes 22:6 : « une grande lumière venant du ciel »
c.   Actes 26:13 : « en plein midi, une lumière plus éclatante que la splendeur du soleil ».
Le Seigneur Jésus Christ lui est apparu ; depuis sa vie a radicalement changé et de façon durable ! Puis Dieu lui confie une mission : « Tu … seras témoin, auprès de tous les hommes, des choses que tu as vues et entendues » (Actes 22:15).
Posons-nous chacun la question : Christ m’est-il apparu à moi aussi ? Bien sûr, pas de cette manière mystique ! Mais quelle impression Christ a-t-il laissé sur moi, avant que je ne devienne son serviteur ? Savons-nous vraiment qui est ce Christ que nous servons ?

2. Un serviteur centré sur Christ – un homme de prière

Un serviteur centré sur Christ a compris ce que veut dire le verset suivant : « séparés de moi, vous ne pouvez rien faire » (Jean 15:5). Paul était un homme de prière. Nous lisons souvent de ses prières. En Philippiens 1: 3 à 6 il dit aux Philippiens qu’il priait pour eux : « dans chacune de mes supplications, faisant toujours des supplications pour vous tous ». Il réalise que la prière signifie « dépendance de Christ » en toutes choses. Son cœur bat pour le peuple de Dieu, le troupeau de brebis qui appartient à Christ. Il aime les Philippiens pour lesquels il prie, parce que Christ les aime aussi.
Mais le travail, c’est le sien : « Celui qui a commencé en vous une bonne œuvre, l’achèvera jusqu’au jour de Jésus Christ » (v. 6).

3. Centré sur Christ en toutes circonstances

Paul était en prison. Il aurait pu être très déçu et découragé. Cependant, il se réjouissait. Un serviteur centré sur Christ peut se réjouir en toutes circonstances, même dans une prison !
Alors, des questions se posent : Quelles sont mes circonstances ? Sont-elles difficiles ? Comment est-ce que je réagis ?
Paul acceptait sa situation « de la main du Seigneur ». Souvent, nous ne trouvons pas de réponse à nos « pourquoi ? » Mais en tant que serviteur centré sur Christ, Paul acceptait ce que Dieu lui donnait et son seul désir était de ne pas le déshonorer, mais qu’il puisse glorifier le Seigneur au-travers de l’épreuve.
Epaphrodite est un autre exemple d’un serviteur « centré sur Christ ». Nous lisons : « car, pour l’œuvre (du Christ), il a été proche de la mort, ayant exposé sa vie » (Phil. 2:30).

4. La gloire du Seigneur est le but suprême du serviteur centré sur Christ

Un serviteur centré sur Christ ne recherche pas sa propre gloire, mais ne désire que la gloire du Seigneur. Sa question est : comment est-ce que je peux glorifier le Seigneur ? Nous trouvons cela en rapport avec Paul dans Philippiens 1: 12 à 18.
Ce qui m’est arrivé est pour l’avancement de l’évangile (v. 12)
De nombreux frères prennent confiance par mes liens (v. 14)
Quelques-uns prêchent même le Christ par envie et par un esprit de parti (v. 15)
Le but principal de Paul était que « Christ soit annoncé », et c’est en cela qu’il se réjouit (v. 18).

5. Un serviteur centré sur Christ recherche l’unité et l’harmonie

Le Seigneur Jésus a prié en Jean 17:11 : « … afin qu’ils soient un comme nous » ; et au verset 21: « Afin que tous soient un, … afin qu’eux aussi soient un en nous ». Paul écrit en Philippiens 2:2 à 4 : « que vous ayez une même pensée, ayant un même amour, étant d’un même sentiment, pensant à une seule et même chose ». Un tel serviteur essaie d’éviter tout ce qui pourrait apporter des dissensions parmi le peuple de Dieu, suite à des querelles ou par orgueil. Il est humble d’esprit et ne se soucie que des autres, comme aussi Timothée qui nous est donné comme exemple:
« Je n’ai personne qui soit animé d’un même sentiment avec moi pour avoir une sincère sollicitude à l’égard de ce qui vous concerne ; parce que tous cherchent leurs propres intérêts, non pas ceux de Jésus Christ » (Phil. 2:20-21).
Un serviteur centré sur Christ ne recherche que les intérêts de Christ. Si nous faisions tous cela, il n’y aurait ni divisions ni querelles. On ne verrait que l’amour pur et l’harmonie entre les frères !

6. Un serviteur centré sur Christ ne pense plus à s’élever

Ce qui avait été important pour Paul – il le regarde comme une perte à cause du Christ. Lisez Philippiens 3:4 à 7. Il n’avait plus confiance en la chair. Les choses qui avaient été importantes pour lui, il les considère comme une perte « à cause de l’excellence de la connaissance du Christ Jésus, son Seigneur » (v. 8). Son seul désir, c’était de gagner Christ (v. 8).
Ceci soulève des questions qui nous sondent tous : Quels sont mes buts en tant que serviteur de Christ ? Nombreux sont ceux qui dépensent beaucoup d’énergie et de temps pour atteindre leurs buts. Que voudrais-je accomplir ? Que voudrais-je gagner ? En essayant d’atteindre mes buts – quel est vraiment le centre et la motivation de mon travail ?
Que pensez-vous du Christ ? – Une question dont la réponse viendra de notre pensée.
Qui dites-vous que je suis ? – Une question dont la réponse viendra de notre cœur.
Le désir du croyant est de connaître Christ et de grandir en lui !

7. Un serviteur centré sur Christ désire le connaître, lui

Lisez Philippiens 3, 9 à 16. L’ardent désir de Paul était de « le connaître, lui, et la puissance de sa résurrection, et la communion de ses souffrances, étant rendu conforme à sa mort » (v. 10). Remarquez dans les versets 13 et 14 :
oubliant les choses qui sont derrière
tendant avec effort vers celles qui sont devant
courir droit au but pour le prix de l’appel céleste de Dieu dans le Christ Jésus.
Imitant l’ardeur de Paul, nous devrions être pleins de patience, de longanimité avec les frères qui ont besoin de plus de temps pour apprendre (v. 15).

8. Un serviteur centré sur Christ sera un bon exemple pour d’autres

En tant que serviteur de Christ, ne cherchons pas des adeptes. C’est un grand danger, et de nombreux serviteurs sont tombés dans ce piège ! Paul pouvait dire : « Soyez mes imitateurs, comme moi aussi je le suis de Christ » (1 Cor. 11:1 et aussi Phil. 3:17). C’est parce qu’il suivait Christ, parce que Christ était « sa vie », qu’il pouvait en encourager d’autres à le suivre.
Et pour nous : Sommes-nous de bons exemples pour la génération suivante ? Cherchons-nous à nous faire des adeptes ou cherchons-nous à conduire les autres vers Christ ? (Jean 1:43 « Et il le mena à Jésus »). Qui suivons-nous ?

9. Un serviteur centré sur Christ attend le retour de Christ

Un serviteur centré sur Christ vit dans l’attente quotidienne du prochain retour du Seigneur Jésus Christ (Phil. 3:20-21). Il peut revenir à tout instant. Nous devrions être en train de veiller et de l’attendre ! Ce serviteur aime son apparition ! Il se réjouit de ce que le Seigneur soumettra toutes choses à lui-même et que – un jour, il sera exalté Roi des rois et Seigneur des seigneurs.

10. Un serviteur centré sur Christ cherche le positif chez l’autre

« Au reste, frères, toutes les choses qui sont vraies, toutes les choses qui sont vénérables, toutes les choses qui sont justes, toutes les choses qui sont pures, toutes les choses qui sont aimables, toutes les choses qui sont de bonne renommée, - s’il y a quelque vertu et quelque louange, - que ces choses occupent vos pensées » (Phil. 4:8).
C’est une attitude fondamentale. La chair (notre vieille nature) cherche toujours les choses négatives. Les journaux aujourd’hui sont remplis de titres négatifs et de récits négatifs. Sommes-nous atteints par ces choses ? Si nous entendons quelque chose de négatif sur un frère ou une sœur, comment réagissons-nous ? Allons-nous le répandre plus loin ? Cela est très néfaste et ne ressemble pas à Christ. Un serviteur centré sur Christ ne parle pas un tel langage, mais se concentre sur le positif.

11. Un serviteur centré sur Christ est content dans toutes les circonstances

Sommes-nous contents avec ce que Dieu nous a donné ? Sommes-nous heureux dans n’importe quelle circonstance ? Paul l’était. Il l’avait appris. Il dit : « non que je parle ayant égard à des privations, car, moi, j’ai appris à être content en moi-même dans les circonstances où je me trouve. Je sais être abaissé, je sais aussi être dans l’abondance ; en toutes choses et à tous égards, je suis enseigné aussi bien à être rassasié qu’à avoir faim, aussi bien à être dans l’abondance qu’à être dans les privations » (Phil. 4:11-12). Les choses peuvent changer rapidement dans nos vies. Nous pouvons perdre notre emploi, notre santé ou même notre logement. Comment réagissons-nous ?
Verset 13 : « Je puis toutes choses en celui qui me fortifie ». Un serviteur centré sur Christ s’appuie complètement sur Christ. Quoi que ce soit que Christ lui donne le satisfait. Dieu sait ce dont nous avons besoin. Il peut suppléer à tous nos besoins selon ses richesses en gloire par le Christ Jésus (v. 19). Il sait aussi ce qui est le mieux pour nous. Il nous donne tout ce dont nous avons besoin, et donc toute la gloire lui revient aux siècles des siècles (v. 20).
Quand le serviteur est centré sur Christ – toute la gloire revient à Christ. J’espère et je prie que dans notre service pour lui, nous devenions tous toujours plus comme Christ dans notre attitude et dans nos pensées. Que le Seigneur vous bénisse tous !



Auteur: Hansruedi Graf