..

Inscription

<retour
   
Aquilas et Priscilla – un couple au service du Seigneur et des siens

Dans la Bible, l’Esprit de Dieu esquisse les biographies toujours d’une manière parfaite. Parfois ces esquisses ne sont composées que de quelques traits, mais ceux-ci sont parfaitement arrangés. C’est aussi le cas pour Aquilas et Priscilla – un couple qui n’apparaît que six fois dans le Nouveau Testament : Luc le mentionne trois fois brièvement dans les Actes des Apôtres (Actes 18 : 2, 18, 26). Les trois mentions par Paul dans les derniers versets de trois épîtres sont encore plus brèves (Rom. 16 : 3,4 ; 1 Cor. 16 : 19 ; 2 Tim. 4 : 19).

Origine
Aquilas est originaire du Pont – mais nous ne savons pas d’où vient Priscilla. Par Actes 18 : 2 nous apprenons qu’ils ont habité à Rome. Nous ne savons ni quand, ni où, ni comment ils se sont rencontrés. Mais Dieu prépare déjà dans le secret un couple qu’il emploiera ensuite dans son œuvre.

Résistance et rejet
Etant Juifs de naissance et vivant pendant une période de persécution contre ce peuple, ils ont été expulsés de Rome. Ils ont connu – tout comme le Seigneur Jésus – la résistance et le rejet. Ils ont dû se poser la question : « Où allons-nous aller nous établir ? » Le Seigneur n’avait-il pas une demeure pour eux ? Si – à Corinthe, du moins, pour quelque temps.

Travail d’équipe
Après avoir déménagé à Corinthe, ils ont reçu Paul dans leur maison. L’hospitalité de Priscilla était exemplaire (Héb. 13 : 2). Souvenons-nous que de recevoir des frères et des sœurs chez soi est un enrichissement pour la vie de famille. La disposition d’Aquilas à collaborer avec Paul était également exemplaire. Certainement qu’Aquilas et Priscilla ont tiré un profit spirituel de la présence de Paul. Et d’un autre côté, Paul, l’élève doué de Gamaliel, n’aurait-il pas aussi appris l’une ou l’autre technique de l’artisan Aquilas ? Par un travail en commun on s’enrichit l’un l’autre. Que cela nous encourage à ne pas être seulement des combattants solitaires mais, étant tous membres du corps de Christ, de collaborer avec d’autres (Rom. 16 : 3) – dans notre profession, dans notre couple et dans le service pour le Seigneur.

Déménagement
Aquilas et Priscilla, accompagnés de Paul, quittent Corinthe et voyagent à Ephèse. N’aurait-il pas été plus confortable de rester à Corinthe ? Pourquoi ce « stress » ? Ils connaissaient l’amour de Celui qui a donné sa vie pour eux. En réponse, leur désir était de servir ensemble celui qui a tant fait pour eux.

Les adieux
A Ephèse, Paul prend congé d’eux et continue son voyage. Aquilas et Priscilla le laissent partir, probablement le cœur lourd. Ils étaient prêts, par amour pour l’apôtre, même à laisser leur vie pour lui (Rom. 16 : 4). Toutefois ils n’ont pas suivi un frère, car ils servaient le Seigneur qui leur a donné de nouvelles tâches.

Apollos
Une de ces nouvelles tâches était le service envers Apollos, que le Seigneur a conduit vers eux. Apollos était très éloquent, il avait une bonne connaissance des Ecritures et il était rempli de zèle spirituel. Aquilas et Priscilla l’ont écouté. Ils ont remarqué qu’Apollos n’avait pas encore compris certaines choses. Ils l’ont pris chez eux et se sont entretenus avec lui. Certainement qu’ils n’ont pas été durs avec lui ! Mais ils ont expliqué à Apollos « plus exactement la voie de Dieu » (Actes 18 : 26) – même s’ils n’étaient « que » de simples artisans. Apollos, aussi éloquent qu’il soit, les écoute !

L’assemblée dans leur maison
D’un verset en 1 Corinthiens 16 (v. 19) nous apprenons que l’assemblée locale se trouvait dans la maison d’Aquilas et Priscilla. Ainsi ce couple avait pris en charge une tâche toute particulière, celle de mettre leur demeure à disposition des frères et sœurs qui désiraient se réunir au nom du Seigneur Jésus. Le souhait du Seigneur « faites ceci en mémoire de moi » devrait marquer notre vie personnelle et notre service pour lui, tout comme c’était le cas pour Aquilas et Priscilla.



Auteur: Andreas Hardt
Auteur: - « Folge mir nach » 11/2016